Informations à connaître sur les jardins potagers biologiques

jardins

Vous avez de la place et du temps pour jardiner ? En ce moment, la question de la préservation environnementale est devenue très importante. Un moyen relativement simple et pratique de contribuer au maintien de l’équilibre environnemental est de cultiver un jardin ou un potager biologique. Vous avez décidé de cultiver bio, que ce soit pour cette noble cause ou pour une quelconque raison, vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce qu’un potager biologique ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’un potager biologique est un potager qui se développe sans faire de tort à l’environnement. De ce fait, les produits de ce potager sont savoureux et bons pour la santé. De plus, lors de la culture, il est indispensable de n’avoir recours à aucun produit chimique qui peut nuire à l’environnement mais également à la santé du consommateur et du jardinier. Pour pouvoir respecter cette condition, il faut soigneusement sélectionner les graines à planter mais il faut également bien préparer la terre.  Il y a plusieurs types de potager. Il peut être en carré, en serre, en hauteur (utile pour les personnes présentant des problèmes de dos ou pour les personnes âgées), en intérieur ou sur le balcon (en absence de jardin à cultiver). Bien sûr, pour travailler la terre, il faut avoir les outils adaptés. Dans le cas où vous n’avez pas de potager à cultiver, sachez qu’en ce moment, il est possible de louer un potager, ce qui est d’ailleurs une pratique très répandue. Pour plus d’information sur le sujet, veuillez cliquez ici

Les avantages d’avoir un potager ou un jardin biologique

Il faut savoir que cette pratique aide beaucoup à rester en bonne santé. Que ce soit pour le cultivateur ou pour le consommateur, un potager biologique offre de grands avantages. En effet, il n’y a aucun contact avec des produits chimiques qui sont nocifs pour la santé. Vous économisez de l’eau par la récupération de l’eau de pluie et vous aidez à la nature en portant une attention particulière à l’environnement. A tout cela s’ajoute le fait que vous préservez la biodiversité par la culture des plantes de votre région ainsi que la qualité de l’air, de l’eau mais également celui de la terre. Comme vous pourrez cueillir depuis votre jardin, vous pourrez économiser de l’argent. En résumé, avoir un potager biologique vous permet de rester en bonne santé et de faire des économies tout en respectant l’environnement.

Comment faire pour faire un potager biologique pour la toute première fois ?

Est-ce que vous pensez ne pas avoir les connaissances requises ou utiles pour cultiver un potager ? Ne vous inquiétez pas. Vous n’aurez qu’à appliquer des conseils. Préparez soigneusement le sol en prenant soin d’éviter les produits chimiques. Pour être sûr de la qualité de votre sol, n’hésitez pas à mesurer le pH, le niveau nutritif mais également d’effectuer les traitements recommandés. Puisque l’utilisation d’engrais chimique est à proscrire, il faut être en mesure de produire un bon compost (engrais naturel) ou d’acheter des engrais naturels. Vous pouvez utiliser un composteur pour préparer votre compost. Grâce à cela, vous pourrez faire des restes de repas, des copeaux de bois, des bouts de papier et ce genre de choses de l’engrais naturel. Vous pouvez obtenir un bon compost en 6 mois environ. Il est important de choisir les bonnes plantes. Par ailleurs, il est également nécessaire de choisir des graines totalement bio et qui n’ont pas été affectées par les produits chimiques.

Que faire pour bien entretenir son jardin biologique ?

Vous vous en doutez sûrement mais il ne suffit pas de planter les plantes. Il faut que les plantes arrivent à maturité, qu’elles puissent vivre le plus longtemps possibles et qu’elles soient en bonne santé. Si vous avez planté des fruits et des légumes, il est également important d’obtenir un bon rendement. Les plantes doivent être arrosées convenablement. De préférence, optez pour un arrosage matinal avec de l’eau à température ambiante (eau de pluie recueillie et stockée). Par ailleurs, la fréquence de l’arrosage doit être adaptée à son environnement même si en général, les plantes doivent être arrosées 2 fois par semaine. Désherbez sans utiliser de produit chimique, c’est-à-dire à la main. Malgré tout, cela nécessite beaucoup de temps et d’énergie. Pour vous faciliter la tâche, optez pour l’utilisation de paillis. Cela limitera la prolifération des mauvaises herbes et par la même occasion, protégera le sol. Il est également important de protéger les plantes des ravageurs de plantation. Pour cela les grenouilles, les coccinelles ainsi que les lézards seront vos principaux alliés. Vous pouvez également utiliser le bacille thuringiensis, de l’huile horticole, du savon insecticide, de l’ail et/ou du spray au piment. Si vous voulez que vos plantes restent en bonne santé, il est important de faire attention. Lorsqu’une plante est atteinte d’une maladie, il est impératif de l’arracher et de la détruire entièrement. Par ailleurs, il faut les protéger du froid durant l’hiver. Pour cela, installez un tunnel d’hivernage ou un voile spécifique.

Comment choisir votre pergola sur-mesure ?
Comment utiliser un coussin chauffant ?