Le paillage du sol est une technique écologique offrant de nombreux avantages

Le paillage est une technique de jardinage largement pratiquée qui est bénéfique pour les plantes lorsqu’elle est faite correctement. Il s’agit de recouvrir le sol de paillis, tels que de l’écorce, des copeaux de bois, des feuilles et d’autres matières organiques, afin de préserver l’humidité et d’améliorer l’état du sol. Dans cet article, nous présentons les avantages du paillage et comment bien l’appliquer.

Qu’est-ce qu’un paillis ?

Le paillis est tout matériau qui est étendu sur la surface du sol en tant que revêtement. Il sert à retenir l’humidité dans le sol, à supprimer les mauvaises herbes, à garder le sol au frais et à rendre le lit de jardin plus attrayant. Les paillis organiques aident également à améliorer la fertilité du sol, à mesure qu’ils se décomposent.

Les avantages du paillage

Le paillage offre de nombreux avantages pour l’entretien de votre jardin. Le paillis ajoute instantanément des couleurs riches et un aspect soigné à vos lits de jardin, le long des fondations de votre maison, autour des arbres et des arbustes et entre les lits de jardin. Il améliore le sol, les paillis de bois et les paillis fabriqués à partir d’autres matières organiques améliorent la qualité de la terre lors de leur dégradation. Les microbes et les insectes dans le sol consomment naturellement le paillis au fil du temps, ajoutant les sous-produits au sol sous forme de matière organique. Il protège contre les changements de température, le paillis agit comme un isolant, en aidant à réguler la température du sol pour garder les racines des plantes au frais en été et au chaud en hiver.

Le paillage est particulièrement important pour les nouvelles plantations effectuées à l’automne qui sont encore tendres lorsque les températures commencent à chuter. Il préserve l’humidité, lorsque vous paillez, vous passez moins de temps à arroser. Le paillis aide à ralentir l’évaporation de l’humidité de sorte qu’il reste plus d’eau dans le sol et disponible pour les racines assoiffées. Il aide à prévenir les mauvaises herbes, une couche de paillis de 4 à 6 cm empêche naturellement les mauvaises herbes de germer et de dominer le paysage en bloquant leur croissance et leur accès au soleil.

Directives de base pour l’application d’un paillis et sa plantation

L’épaisseur de votre paillage dépendra en partie du matériau choisi et de la quantité disponible ( privilégier les matériaux biodégradables pour un jardin écolo). Même de légères applications de matière organique peuvent nourrir le réseau trophique du sol, mais pour profiter pleinement des avantages du paillage (protection du sol, rétention d’eau, désherbage réduit), une épaisse couche de matériau doit être étendue sur le sol. Visez au moins 5 cm de paillis uniformément réparti sur la surface.

Dans le cas du foin et de la paille, qui sont légers et aérés, essayez d’ajouter 15 à 25 cm de matériau. Du paillis peut être ajouté au printemps, et à nouveau à l’automne si nécessaire. Pour planter à travers un paillis tel que du foin ou de la paille, poussez simplement le paillis de côté pour ajouter des graines ou des greffes, en faisant un petit trou ou une rangée dans le paillis dans les zones où vous souhaitez pousser. Cela permet au soleil de pénétrer spécifiquement pour les plantes que vous cultivez.

Au jardin : le bicarbonate de soude est polyvalent !
Utiliser le savon noir au jardin : pour quels usages ?