Comment tailler votre cerisier ?

tailler votre cerisier

Le cerisier est un arbre très apprécié pour ses fruits appelés cerises. Sa taille est une opération plutôt délicate. Les plus hauts peuvent atteindre environ 15 mètres de haut et peuvent vivre jusqu’à 100 ans. Cependant, le cerisier est un fruitier à noyau qui tolère mal la taille. Pour cela, il est essentiel de connaître les techniques efficaces pour bien tailler cet arbre avec plus de soin et de précautions. Mais, pourquoi faut-il tailler un cerisier ? Quand devez-vous le tailler ? Quelles sont les techniques efficaces pour cela ? Et quelles sont les principales maladies qui peuvent atteindre votre cerisier ?

Pourquoi est-il nécessaire de tailler un cerisier ?

Le cerisier est un arbre qui supporte mal la taille. Pourtant, c’est une opération importante afin de l’entretenir parfaitement. Il existe cependant plusieurs avantages de la taille de cet arbre fruitier. Un arbre trop grand gêne assez souvent des aménagements ou encore les voisins. Il est dans ce cas important de réaliser une taille de raccourcissement. Cette opération évite constamment que les branches ne se fragilisent et se cassent facilement sous le poids des fruits.

Ensuite, il est nécessaire de réaliser une taille d’entretien d’un cerisier afin de lui permettre une taille de fructification. Elle se fait généralement tous les 3 à 4 ans afin de ne pas fatiguer votre cerisier. La taille est le meilleur moyen permettant d’entretenir votre arbre fruitier. Cela permet aussi de vous débarrasser de quelques branches mortes ainsi que les maladies présentes sur celui-ci. En effet, la taille de cerisier est une opération délicate qui nécessite une technique efficace afin de ne pas tuer votre arbre. Vous pouvez en savoir plus ici.

Quand faut-il tailler votre cerisier ?

La période idéale pour réaliser la taille d’un cerisier se situe en général entre le mois d’octobre et le mois de novembre. Il est important de savoir que tailler des arbres fruitiers durant cette période permet de diminuer les différents risques de maladies. Vous devez bien savoir quand tailler un cerisier car la taille durant une période de gel est strictement déconseillée. Il ne faut pas non plus tailler cet arbre lors d’un climat humide afin d’éviter toutes maladies. De plus, l’humidité entraîne des maladies fatales pour l’arbre.

La taille de raccourcissement se fait généralement en automne-hiver, par temps sec. Celle-ci se situe souvent après la chute des feuilles automnale et aussi avant le débourrement printanier. Après cela, la taille d’entretien est réalisée en hiver. Ce sont les sujets plus âgés qui sont taillés durant la période de fructification. Par ailleurs, il est possible de faire la taille pendant le mois de mars, si vous n’avez pas eu le temps de la faire avant. Vous pouvez faire appel à un spécialiste paysagiste pour réaliser cette opération, ou le faire vous-même.

Comment tailler son cerisier ?

Il est extrêmement important de savoir comment tailler un cerisier afin d’éviter d’endommager l’arbre. Pour cela, il existe quelques techniques à prendre en compte pour réaliser cette opération avec soin. Tout d’abord, vous devez choisir la bonne période pour tailler votre cerisier.

Les cerisiers font partie des arbres fruitiers les plus vigoureux. Pour cela, il est important de les tailler avec précaution. Vous pouvez donc les mener soit sous-forme de gobelet avec un tronc de 30 à 100 cm dans le but de faciliter la cueillette. Il est également possible de tailler votre cerisier sous-forme de demi-tige ou de tige sur un tronc de 1,30-1,80 m afin de pouvoir mieux circuler en-dessous. Vous pouvez aussi le mener sous-forme de quenouille ou fuseau sur le porte-greffe.

En effet, il existe 3 types de tailles que vous pouvez adopter pour votre cerisier.

1. La taille de formation a lieu les premières années du cerisier. Elle consiste généralement à tailler l’extrémité de la tige principale afin de ne conserver que trois bourgeons uniquement.

2. La taille de raccourcissement consiste à raccourcir les branches souvent chargées en fruits afin de favoriser la ramification.

3. La taille d’entretien se fait généralement en 3 à 4 ans et permet de garder un houppier plutôt harmonieux. Cette dernière consiste également à enlever les branches qui se dirigent vers l’intérieur.

Principales maladies d’un cerisier

Les risques de maladies sont l’une des raisons qui poussent les gens à tailler leur cerisier. Cet arbre fruitier est très sensible à la taille. Pourtant, cette opération est indispensable afin d’éviter les éventuelles maladies. Souvent, la mauvaise taille peut également engendrer l’apparition de maladies sur l’arbre. Il est alors essentiel de bien reconnaître les affections afin de s’en prémunir. Tout d’abord, il y a la mouche de la cerise qui apparaît suite à l’attaque par les larves de mouches. Cela provoque alors de petits trous sur les fruits, ce qui gâche totalement la récolte.

Ensuite, il y a les pucerons qui se manifestent par l’enroulement des feuilles du cerisier. En plus, les feuilles jaunissent ou se décolorent vite. Les cochenilles et la moniliose sont également des maladies qui peuvent toucher votre cerisier.

Commander un pouf géant en ligne
Trouver un paysagiste sans perdre de temps directement en ligne