Dans un jardin écolo, on adapte ses techniques de travail du sol

Vous avez une petite parcelle de terrain chez vous et vous souhaitez y installer un potager ? Vous aimeriez n’y mettre aucun engrais chimique ni pesticide ? Respecter la faune et la flore qui y vivent vous tient aussi à cœur ? Voici quelques techniques de sol qui pourront vous être utiles.

Ne pas labourer son sol

Dans un jardin écolo, il est essentiel de bien s’occuper du sol afin d’avoir de bonnes récoltes. Il est déconseillé de le labourer. En faisant cela, vous nuisez à son équilibre et détruisez les organismes indispensables à une bonne récolte. Il faut plutôt l’ameublir superficiellement. En effet, cette technique va permettre une aération plus importante. L’eau pourra mieux circuler. Les racines respireront et se développeront plus vite. Cela contribue à accroître la végétation et la faune présentes. Ce travail superficiel de la terre permet aux macro-organismes qui s’y sont installés d’ameublir le sol. Les lombrics et les vers de terres sont les meilleurs amis du jardinier. Grâce aux galeries qu’ils creusent, le sol est aéré et l’eau y pénètre plus facilement. Les excréments des vers sont aussi très utiles pour fertiliser les plantes en pot.

L’importance du bêchage

Entre le labourage et le bêchage, pas de doute, le bêchage est ce qui convient le mieux dans un jardin écologique. En effet, cette technique permet d’ameublir le sol sur 20-30 centimètres. Elle détruit les mauvaises herbes et permet de bien mélanger le compost, le fumier ou tout autre amendement ajoutés à la terre. Le bêchage se fait en général au printemps. Mais si votre terre est difficile à cultiver, il est conseillé de réaliser cette méthode avant l’hiver. Entre vos doigts, la terre ne doit être ni trop sèche, ni trop humide. Elle doit être friable et ne pas coller à la bêche. Tout au long de votre culture, il faudra également biner par temps sec votre jardin. Vous éliminerez ainsi les plantes envahissantes. Votre sol, ainsi décompacté, permet à l’eau de s’y infiltrer plus facilement et à l’humidité d’être conservée.

Quelques autres astuces

La permaculture est une technique de jardinage qui donne quelques précieux conseils pour bien préparer votre sol. Pour améliorer vos cultures, vous pouvez disposer sur votre sol un « paillage » pour garder l’humidité. Il peut être fait à base de paille, de minéral ou de carton. Pour les plantations annuelles, vous pouvez ajouter sous le paillage du papier journal ou du carton pour enrichir votre sol. L’eau et les racines de vos plantes y pénétreront alors davantage.

Au jardin : le bicarbonate de soude est polyvalent !
Utiliser le savon noir au jardin : pour quels usages ?