Faire appel à un professionnel pour la pose d’une toiture végétalisée

toiture végétalisée

Encore inhabituelles auparavant, les toitures végétalisées également appelées « toits verts » ou « toits végétaux » connaissent aujourd’hui une expansion sur les constructions neuves. Esthétique et originale, elles apportent un cachet incontestable à un bâtiment. De plus en plus plébiscitées en milieu urbain, les toitures végétales créent des espaces de verdures aériens en ville et s’adaptent à la plupart des structures. Certaines règles dont seulement l’expert en connaît sous-tendent l’installation et la création d’un tel toit. Faites donc appel à un spécialiste en la matière pour la pose de votre toiture végétalisée.

Pourquoi doit-on installer une toiture végétalisée ?

Face aux changements climatiques d’aujourd’hui, de plus en plus de propriétaires se mettent en vert en transformant leur toit en espace vert, décoratif et durable. C’est pourquoi la végétalisation des toitures c’est-à-dire les toitures végétalisées est devenue populaire. En plus d’être plus esthétiques, elles sont aussi une protection idéale pour les toitures plates. Non seulement les plantes qui recouvrent la toiture contribuent donc à la renforcer, mais elles la transforment également en un joli jardin coloré. D’ailleurs, elles offrent un espace de verdure dans les immeubles urbains, voire dans un environnement urbain bétonné.

De plus, elles optimisent l’isolation thermique de votre édifice. De ce fait, vous pouvez bénéficier d’une bonne isolation thermique en été comme en hiver et aussi une excellente isolation acoustique. Particulièrement écologiques, elles participent aussi à la réduction des gaz à effet de serre, de la pollution de l’air, produit de l’oxygène, abaissent les températures des villes, retiennent les eaux de pluie et régularise les mouvements thermiques de l’atmosphère. Bref, la toiture végétalisée représente de nombreux avantages à la fois environnementaux, sociaux et économiques.

Comment peut-on poser une toiture végétale ?

C’est vrai qu’une toiture végétalisée offre plusieurs avantages, mais avant de vous lancer dans cette aventure, plusieurs critères sont à prendre en considération pour la réussite et la pérennité de votre projet. Vous devez par exemple vérifier les caractéristiques de la toiture comme sa forme, sa taille, son poids ou encore son accès. Tout cela doit effectivement correspondre au type de jardin que vous souhaitez. Notez aussi que la pose de certains toits verts exige l’obtention d’un permis d’urbanisme et l’assistance d’un bureau d’étude spécialisé. Elles font effectivement partie intégrante de l’habitation et doivent donc suivre les réglementations en vigueur telles que les constructions en général. Le recours à un professionnel qualifié est donc fortement recommandé pour son installation. D’ailleurs, plusieurs critères techniques dont seule l’entreprise spécialisée comme l’ecovegetal sait quoi faire entrent aussi en ligne de compte afin d’éviter les dommages sur votre bâtiment.

Quel type de toiture végétalisée doit-on choisir ?

Il existe trois types de toitures végétalisées :

  • Le toit vert extensif : il se compose de sedums, de pourpiers et de mousses. Il s’installe aussi bien sur tout type de toit notamment celui en béton, en bois ou en acier, mais non accessible de façon récréative aux occupants. Il ne nécessite pas également trop d’arrosage, mais besoin tout de même un peu d’entretien. Vous devez par exemple arracher les mauvaises herbes et ratisser les feuilles mortes. Pèse entre 75 et 180 kilos par mètre carré, c’est moins coûteux que les autres types.
  • Le toit vert intensif : il inclut du gazon, des arbres et des arbustes. Pesant entre 500 à 2000 kilos par mètre carré, il nécessite impérativement un sol profond et solide, un entretien régulier et de l’expertise. Il représente pourtant un espace parfait pour flâner au soleil, installer des abris pour les oiseaux et faire pousser des légumes.
  • Le toit semi-intensif : à mi-chemin entre le toit vert extensif et intensif, il privilégie le gazon, les plantes vivaces et les petits arbustes. Idéal pour les toits-terrasses, il exige un système d’irrigation pour pouvoir arroser quotidiennement les végétaux. Il est accessible à un usage divertissant, mais les possibilités restent tout de même limitées.

À vous donc de choisir le toit vert le plus adapté à vos rêves, vos capacités financières et votre disponibilité d’entretenir.

Comment bien choisir son spa de nage ?
Guide d’achat de salon de jardin