Utiliser le savon noir au jardin : pour quels usages ?

Le savon noir agit à la fois comme un antiseptique et un insecticide. Ce qui en fait un allié de taille pour entretenir vos plantes. Découvrez-en un peu plus sur ce fameux produit, et sur comment en tirer profit pour avoir un magnifique jardin.

Le savon noir : qu’est-ce exactement ?

Le savon noir est un produit d’entretien très prisé des ménages actuels, surtout pour son côté écologique. Il se compose généralement d’une huile végétale, pouvant être de l’huile de lin ou de l’huile d’olive, ou un mélange des deux, transformée en savon grâce à une base, la potasse. Le savon noir se présente donc sous la forme d’une pâte molle, voire liquide, contrairement aux pains de savon. Ces derniers ont été conçus avec de la soude. En fonction des fabricants, il arrive parfois que d’autres ingrédients soient ajoutés à la formule du savon noir. Le savon noir est un produit biodégradable qui s’utilise aussi bien pour l’hygiène que pour l’entretien de la maison. Il peut aussi être employé au jardin.

Quelles sont les vertus du savon noir ?

Pour préserver les plantes des insectes, comme les araignées rouges, les pucerons ou encore les cochenilles, on peut préparer une solution à base de savon noir. Il faut pulvériser cette dernière sur les plantes attaquées. On recommande toutefois de n’avoir recours à cette préparation qu’en cas de fortes invasions de petits insectes. Ceux-ci servent en effet de nourriture à certains insectes utiles du jardin. Une élimination systématique pourrait donc nuire à un potager. Le savon noir est aussi efficace comme bactéricide. On peut ainsi l’employer sur les plantes confrontées à la fumagine. Pour ce faire, il suffit de laver les feuilles avec une eau mélangée à un peu de savon noir en utilisant un chiffon doux. On peut optimiser son efficacité en l’associant à d’autres ingrédients, comme le bicarbonate de soude.

Comment fabriquer son savon noir maison ?

Pour profiter des vertus du savon noir dans son jardin ou chez soi, nul besoin d’acheter un produit onéreux. Il est tout à fait possible de concocter soi-même son propre savon. D’ailleurs, ceux qui sont vendus sur le marché contiennent pour certains des composants nocifs pour l’environnement. Il faut tout simplement réunir tous les ingrédients indispensables pour la recette du savon noir : de l’huile d’olive végétale, de l’huile de lin, du beurre de karité, un antioxydant, de l’eau froide et de la potasse. On commence par mélanger ces deux derniers produits jusqu’à faire dissoudre la potasse. On fait fondre les huiles et le beurre avec l’antioxydant au bain-marie. À froid, on y ajoute ensuite la lessive de potasse. Une fois que le mélange est bien homogène, on fait cuire au bain-marie une ou deux heures pour avoir son savon noir.

Au jardin : le bicarbonate de soude est polyvalent !
Arroser le jardin sans gaspillage : mode d’emploi