Les rotations des cultures : pourquoi et comment ?

Avec l’effet négatif des engrais et des pesticides chimiques, les agriculteurs sont obligés de s’adapter et de trouver des pratiques plus avantageuses pour le champ de culture. Une des pratiques très anciennes et qui gagnent du terrain à travers l’agriculture et l’agroécologie est la rotation de culture. Qu’est-ce que c’est la rotation de culture ? Pourquoi les agriculteurs doivent pratiquer la rotation de culture ? Comment l’appliquer pour fertiliser le sol et avoir un bon rendement ?

Définition de rotation de culture

La rotation de culture ou rotation des cultures est une pratique en agriculture très ancienne et presque oubliée aujourd’hui, qui consiste à planter des espèces différentes de manière successive sur une parcelle suivant une période bien définie. Un exemple pour illustrer une rotation, on plante de légumes à feuilles comme le chou, salade, brocoli, ensuite, on y plante de légumes à fruits comme l’aubergine, concombre ou du poivron et on continue avec des légumineuses comme le pois, haricot ou lentille. On peut encore continuer avec des légumes à racines tels que la carotte, de radis ou de persil.

Quels sont les objectifs de la rotation de cultures ?

L’un des objectifs de la rotation de culture est la prévention des maladies et des attaques des parasites de plantes. Chaque espèce de plantes attire des maladies ou des parasites spécifiques. Le fait de changer de plantes d’une saison à l’autre sur la même parcelle diminue la durée du cycle de prolifération des maladies ou de parasites sur la même parcelle. L’autre objectif de la rotation de culture est de procurer les bonnes substances nutritives aux plantes. Les légumineuses comme les maïs ou fèves apportent plus de l’azote dans le sol et les plantes à racines vont aérer le sol et puisent de l’azote au plus profond.

Les avantages et les points d’attention de la rotation de cultures

La fertilité du sol par l’apport nutritif diversifié des différentes plantes est l’avantage apporté par la rotation de culture. L’application de la rotation des cultures évite les maladies, la pousse des mauvaises herbes et prévient les insectes ravageurs de manière naturelle. Une meilleure production qualitative, quantitative est le résultat obtenu par la pratique de la rotation de cultures. Certes, la rotation de culture apporte des bienfaits, mais des points de vigilance sont à considérer. Pour une petite parcelle, elle n’est pas vraiment une nécessité. Pour une grande surface, demander conseil à des spécialistes pour vous accompagner à l’établissement de la planification sur plusieurs années.

Que faire cet hiver au potager ?
Des fleurs au potager ? Les plantes indispensables !